Témoignage client

Au cœur de l'électronique à faible consommation énergétique, les technologies transformatrices reposent sur le potentiel transformateur des données

Un flux de travail analytique personnalisé dans JMP permet de mieux exploiter les pistes d'amélioration en ingénierie et de réaliser des économies.

© Innogy

Vishay

DéfiAlors que les fabricants de produits électroniques se lancent dans une course à l'innovation pour créer des appareils qui consomment moins d'énergie, les améliorations de la performance des systèmes s'accélèrent. Les exigences relatives aux composants semi-conducteurs sont donc de plus en plus élevées : performance supérieure, coûts réduits, taux de défaillance minimes et mise sur le marché plus rapide. Alors que la plupart des entreprises disposent de vastes flux de données à partir desquels elle peuvent améliorer leurs performances, la gestion des données est souvent chronophage et coûteuse.
SolutionChez Vishay, JMP rationalise la gestion et l'analyse des données dans un seul flux de travail accessible en libre-service. Avec JMP, les ingénieurs disposent d'outils sans code pour la modélisation, les plans d'expériences, la visualisation des données et Six Sigma, ainsi que de scripts personnalisés qui respectent les meilleures pratiques standardisées.
RésultatsFabrizio Ruo Redda, responsable R&D senior, fait état de trois avantages majeurs offerts par JMP. Tout d'abord, le logiciel a permis de réduire considérablement les coûts grâce à une réduction de 83 % du temps de traitement des données. Deuxièmement, les talents en ingénierie sont désormais mieux exploités, les individus étant habilités à rechercher activement des possibilités d'amélioration dans leurs données. Enfin, M. Ruo Redda indique que depuis la mise en œuvre de JMP, le moral des employés au sein du laboratoire R&D a augmenté de façon spectaculaire. Une enquête interne a révélé que la satisfaction des employés est passée de 3,7 sur 10 à 9,7 sur 10. JMP est devenu un partenaire essentiel dans la transformation digitale de Vishay, et M. Ruo Redda déclare : « [Sans JMP], je pense que nous aurions continué à apporter des améliorations graduelles, mais sans obtenir le même niveau d'impact sur l'entreprise. »

Selon le consensus scientifique, si nous voulons écarter la menace imminente du changement climatique, les nations doivent appliquer des limites strictes à la consommation d'énergie et aux émissions de dioxyde de carbone à l'échelle mondiale. Mais avec les demandes croissantes en électricité dans le monde, il devient de plus en plus difficile de réduire la consommation d'énergie sans accentuer les inégalités d'accès. En rendant les processus de conversion d'énergie plus efficaces, les innovateurs de l'industrie électronique jouent désormais un rôle clé dans l'évolution de la communauté mondiale vers une utilisation durable de l'énergie.

L'un des principaux champions en matière de conversion d'énergie efficace est le fabricant mondial de composants électroniques, Vishay. En plus de cinquante ans d'histoire, Vishay est passé d'une petite start-up spécialisée dans les résistances brevetées à base de feuilles d'aluminium à l'un des fabricants de composants électroniques les plus réputés au monde avec notamment les transistors MOSFET, les circuits intégrés de puissance, les diodes et les rectificateurs, l'opto-électronique, les résistances, les condensateurs et les inducteurs.

Aujourd'hui, les produits de Vishay sont utilisés dans quasiment tous les types de composants électroniques dans un large éventail de secteurs d'activité – ce que Vishay désigne par « L'ADN de la technologieTM ». Mais les améliorations des performances des systèmes s'accélèrent et les exigences relatives aux appareils à semi-conducteurs deviennent de plus en plus élevées, avec des demandes de performance supérieure, des coûts réduits, des taux de défaillance minimes et une mise sur le marché plus rapide.

Le rôle du département R&D, explique Fabrizio Ruo Redda, manager R&D senior chez Vishay Semiconductor Italiana, est d'anticiper les tendances technologiques avec précision, en particulier celles qui visent à réduire la consommation énergétique mondiale, et de proposer des solutions rapides qui correspondent aux besoins du marché. C'est pourquoi l'entreprise a adopté une vaste culture de l'analytique qui permet de démocratiser les réflexions basées sur les données.

« L'innovation grâce aux données est une caractéristique essentielle des entreprises de premier plan », déclare M. Ruo Redda. « La capacité à analyser les données et à communiquer visuellement les résultats est primordiale pour accélérer la prise de décisions avec une faible marge d'erreur. »

À mesure que Vishay se développe, une culture analytique « mature » émerge 

Dans le monde entier, les laboratoires et les sites de production de Vishay génèrent chaque jour une multitude de données. De plus, l'automatisation rassemble de plus en plus les flux de données provenant de systèmes existants et nouveaux au sein d'une vaste infrastructure digitale qui peut être exploitée afin de dégager des connaissances et des opportunités permettant de gagner du temps et de l'argent. Le défi, cependant, est de passer rapidement de cette mesure à l'amélioration, en particulier lorsque la quantité et le format des données varient considérablement entre les produits et les processus.

Selon M. Ruo Redda, la clé pour transformer les données en connaissances est l'intégration de solutions technologiques permettant de gérer les flux de travail très complexes des équipes d'ingénieurs concernant l'accès aux données et leur analyse. Si les produits Vishay sont l'ADN de la technologie, les données sont les nucléotides de cet ADN.

M. Ruo Redda, master black belt Six Sigma, partage son temps entre l'ingénierie traditionnelle R&D, qui consiste à coordonner la conception, le développement et la commercialisation de nouveaux produits ; à gérer un laboratoire de recherche et à déployer la méthodologie Six Sigma dans l'ensemble de l'entreprise via une formation et un encadrement en matière d'analytique.

« Chez Vishay Semiconductor Italiana, la culture analytique fait partie de notre ADN, et elle s'améliore jour après jour », affirme-t-il. « Je suis certain que les meilleurs résultats sont obtenus lorsque les compétences analytiques et techniques sont réunies, ce qui favorise le déploiement d'une culture basée sur la méthode Lean Six Sigma. »

M. Ruo Redda explique que la « maturité » analytique d'une entreprise ne dépend pas seulement de son infrastructure de données, mais aussi de la manière dont ces données sont utilisées au quotidien par les ingénieurs et les techniciens. « Les données seules ne servent à rien », dit-il. Six Sigma est une philosophie qui exige des professionnels non seulement de comprendre mais aussi de mettre ses principes en application. Et selon M. Ruo Redda, mettre les bons outils entre les mains des ingénieurs est indispensable à leur réussite pour appliquer les préceptes de Six Sigma. Démocratisez l'outil et vous démocratisez l'analytique.

La modernisation d'un outil permet aux équipes R&D de rester agiles, en réduisant le temps de préparation des données de 83 %

Comme beaucoup de professionnels travaillant dans la R&D des semi-conducteurs, M. Ruo Redda utilisait Excel depuis longtemps pour ses statistiques industrielles. Mais dans la mesure où les clients de Vishay sont eux-mêmes devenus plus compétents en matière de données au cours des 10-15 dernières années, M. Ruo Redda affirme que la demande a largement dépassé les capacités limitées d'Excel. En bref : « La manière dont les données étaient transmises ne correspondait pas aux attentes des clients. »

Dans sa quête d'un nouvel outil, M. Ruo Redda a entendu parler du logiciel de découverte statistique JMP de SAS. Pour lui, JMP « était l'outil idéal pour accélérer l'analyse des données et partager les résultats par le biais d'informations visuelles ». De plus, l'outil était totalement en phase avec la révolution des données de l'industrie électronique au sens large, et donc mieux à même de se conformer aux normes des clients.   

Cependant, le plus grand avantage du logiciel est que JMP propose un flux de travail tout-en-un, explique M. Ruo Redda. Avec ses capacités d'assimilation, de tri et de conversion des flux de données dans des formats standardisés, JMP devient un élément fondamental du processus d'ingénierie. Les utilisateurs peuvent interroger des données provenant de différents systèmes et les analyser dans un seul et même outil. A contrario, avec Excel et d'autres progiciels standard antérieurs, les données devaient être soigneusement classées et nettoyées pour aligner des métadonnées et éviter les pannes de système.

« Nous considérons généralement les inefficacités comme une perte dans le processus d'analyse des données, de la collecte des données à la transmission des résultats », explique M. Ruo Redda. « Il y a des pertes lorsque vous collectez plus de données que celles dont vous avez besoin et que vous effectuez plus d'analyses que nécessaire. » Le flux de travail de JMP permet de surmonter les silos de données et de rationaliser l'ensemble du processus de préparation des données.

L'un des paramètres clés pour M. Ruo Redda fut le temps nécessaire à son groupe pour traiter les données après leur collecte auprès de l'usine de production. L'objectif de l'équipe était de permettre aux autres équipes internes de traiter et d'apporter des améliorations et des changements. Étant donné que le décalage temporel était clairement visible dans divers services, M. Ruo Redda a rédigé un cahier des charges pour définir les paramètres de transfert de données, y compris toutes les étapes et caractéristiques.

Le précédent logiciel utilisé par l'équipe de M. Ruo Redda comportait des tâches répétitives qui faisaient perdre un temps de travail précieux et mobilisaient des ressources affectées à la communication et à la vérification des conclusions. En adoptant JMP, M. Ruo Redda estime que le laboratoire a réduit le temps de préparation des données de 83 %. « Avec le nouveau système, il est désormais possible d'effectuer une analyse détaillée des données avec un minimum d'efforts et un risque d'erreur plus faible », explique-t-il. « Une analyse qui, par le passé, nécessitait des jours de travail pour intégrer des données de différents systèmes peut désormais être réalisée en quelques minutes, favorisant ainsi l'innovation grâce aux données. »

Le flux de travail personnalisé de JMP® augmente le niveau d'utilisation des ingénieurs

Le laboratoire R&D de Vishay génère à lui seul un énorme volume de données au quotidien, dans la mesure où il développe de nouveaux systèmes de test et soumet les nouveaux produits à des tests rigoureux. Grâce à son propre langage de script, JSL, JMP est facilement personnalisable pour être relié de manière transparente à l'infrastructure des systèmes existants du laboratoire, consolidant ainsi des solutions qui sont déjà en place. Par exemple, M. Ruo Redda explique que les scripts personnalisés ont créé un pont entre les données du laboratoire et une base de données SQL, qui fournit ensuite les données en vue de satisfaire les besoins des clients.

JSL a été conçu selon une approche modulaire afin d'offrir de la flexibilité pour gérer de nouveaux produits et de nouveaux systèmes de test. La création de scripts automatise désormais la production graphique de rapports standardisés, tant pour les ingénieurs de laboratoire que pour les autres équipes internes, en fournissant une analyse accompagnée d'un contrôle visuel de la qualité des données.

« L'intégration de la plate-forme d'analyse avec le langage de script est ce qui fait de JMP un outil très puissant », déclare M. Ruo Redda. « Vous pouvez apprendre la création de scripts de base très facilement et l'utiliser à votre convenance. » Les outils statistiques pour des tâches telles que les plans d'expériences, la modélisation prédictive et la visualisation des données ne nécessitent pas de codage personnalisé, car « les capacités graphiques de JMP sont un de ses points forts ».

Même si tous les utilisateurs de JMP chez Vishay ne sont pas des codeurs, les journaux JMP personnalisés, scriptés par des utilisateurs plus avancés et déployés au sein de l'équipe dans son ensemble, permettent une analyse plus rapide, plus facile et plus transposable. Les utilisateurs sont donc désormais en mesure d'extraire des données de n'importe où et de standardiser les meilleures pratiques, ce qui permet au final d'augmenter le degré d'utilisation des ingénieurs de façon généralisée.

En donnant aux ingénieurs et aux scientifiques les moyens de résoudre eux-mêmes les problèmes posés par les données, et d'adopter les meilleures pratiques communes, les experts en statistiques ont désormais plus de temps à consacrer à certains des défis les plus complexes et les plus porteurs de valeur ajoutée pour l'entreprise.

Une culture d'innovation en matière de données remonte le moral du personnel et aide Vishay à attirer et à retenir certains des ingénieurs les plus brillants du monde

Tandis que la réduction des coûts et les gains de temps restent un objectif clé de l'équipe dirigeante de Vishay, le principal indicateur de l'adoption de la culture analytique par l'entreprise réside peut-être dans sa capacité à attirer et à retenir certains des ingénieurs les plus brillants et les plus talentueux du monde.

M. Ruo Redda explique que les avantages culturels et motivationnels de la standardisation basée sur le flux de travail de JMP ont permis de créer un environnement stimulant et tourné vers l'innovation. Grâce à la rationalisation du traitement des données, les ingénieurs n'ont plus besoin de passer du temps à effectuer des tâches fastidieuses en vue de la préparation des données. Au lieu de cela, ils peuvent se consacrer à de nouvelles idées qui permettront de repousser les limites de la prochaine génération de produits Vishay, le genre de défis sans bornes qui font de l'ingénierie une profession si passionnante. Depuis la mise en œuvre de JMP, M. Ruo Redda précise que les enquêtes de satisfaction internes au sein du laboratoire R&D ont révélé un changement spectaculaire : le score est passé de 3,7 (« plutôt insatisfait ») à 9,7 sur 10 (« très satisfait »).

Vishay a investi très tôt dans les meilleurs et les plus brillants talents en ingénierie, et a depuis investi dans une culture d'innovation qui donne aux ingénieurs l'envie de venir au travail tous les jours. Et à mesure que la technologie a évolué, Vishay a investi dans des initiatives de transformation digitale pour que son département R&D soit davantage axé sur les données.

En investissant également dans JMP et son flux de travail unifié, Vishay crée de la valeur non seulement pour ceux qui utilisent le logiciel, mais aussi pour les individus qui devraient normalement assurer le suivi, la gestion ou la prise de décisions à partir des données. « [Sans JMP], je pense que nous aurions continué à apporter des améliorations graduelles », précise M. Ruo Redda, « mais sans obtenir le même niveau d'impact sur l'entreprise. » 

Les résultats exposés dans le présent document se rapportent aux situations, aux modèles métier, aux données et aux environnements informatiques y étant décrits. L’expérience de chaque client SAS étant unique et reposant sur des variables métier et techniques, il convient de considérer les présentes déclarations comme singulières. Les économies, résultats et performances réels dépendent des configurations et conditions côté client. SAS ne peut garantir des résultats similaires à chaque client. Les seules garanties relatives aux services et produits SAS sont celles exposées dans le contrat écrit associé. Aucune mention figurant dans le présent document ne peut être considérée comme une garantie supplémentaire. Les témoignages des clients s’inscrivent dans le cadre d’un accord contractuel ou d’une série de projets ayant abouti suite à l’implémentation réussie des logiciels SAS.

Back to Top