Répondre aux questions cruciales des études de marché

Regardez le discours d'ouverture et le débat

Roselinde Kessels, Statistically Speaking
Discours d'ouverture

Étude de marché : des données aux informations en période de COVID-19

 

Comment traduire des données en informations utiles pour mieux comprendre le marché en général et le client en particulier ?

Roselinde Kessels de l'université de Maastricht répond à cette question en utilisant deux exemples liés à la pandémie de COVID-19. Elle présente tout d'abord une étude sur l'adoption d'une application de traçage numérique des contacts aux Pays-Bas, puis une autre sur la priorisation des vaccins en Belgique. À l'aide de ces exemples, elle nous explique comment identifier les clients et leurs préférences et comment les intéresser avec un produit ou un service conçu de manière optimale. 

Regardez pour en savoir plus sur :

  • Les différents types d'expériences de choix discrets et leurs objectifs
  • L'identification de segments de clientèle
  • Comment trouver ce qui pousse un client vers un produit ou un service
  • Les méthodes pour comprendre ce qui attire un client
  • Le paradoxe de Simpson et pourquoi il est important d'en tenir compte
Panel de discussion

Comprendre les consommateurs avec des analystes d'Avon, de l'université de Maastricht et de SAS 

 

De l'introduction de nouveaux produits ou services au positionnement, en passant par l'image de marque, la publicité, la segmentation et la promotion, les organisations qui adoptent une approche basée sur les données en matière d'études de marché et de consommation sont les mieux placées pour répondre aux besoins de leurs clients, voire pour les façonner.

Trois personnes avec des perspectives très différentes en termes d'étude de marché et de consommation sont réunies lors de ce débat. La conversation porte sur la pression croissante sur les organisations afin qu'elles expérimentent sur la bonne et la mauvaise conception des enquêtes, sur l'analyse des sentiments et des données textuelles (avec les commentaires des clients et les enquêtes de satisfaction des employés, par exemple) et sur les bases des modèles d'équations structurelles pour étudier les variables latentes (comme les attitudes ou l'intention d'achat).

Venez écouter :

  • Roselinde Kessels, université de Maastricht
  • Elizabeth Knapp, Avon Products
  • Laura Castro-Schilo, SAS

Inscrivez-vous pour regarder le débat

Statistically Speaking Online Panelists

Back to Top